Accéder au contenu principal

Des livres et des genres

     Un livre, un style, un genre... En prenant du recul sur les productions écrites fournies depuis ces deux dernières années, je constate qu'aucune ne se ressemble.

     Sous forme de roman, de dialogue, de fragments, d'autobiographie empreinte d'événements historiques, les oeuvres prennent des chemins littéraires disparates ; elles sont à l'image de ceux qui en sont à l'origine, tantôt vivantes et légères, tantôt denses et sérieuses.

     A chacun sa vie, à chacun son livre

Les livres de famille sont comme les anecdotes transmises de générations en générations et qui, se perdent au fil du temps, suspendues au bout de la langue de leurs auteurs. De décennies en décennies, la mémoire vivante conte l'histoire des ancêtres, l'origine du nom, les interrogations sur la filiation. Jusqu'au jour où cette mémoire s'étiole laissant les suppositions, les émotions, les doutes s'immiscer dans l'histoire familiale. Les événements confessés à l'un puis confiés à l'autre se recoupent pour acquérir la connaissance de l'arbre.

Ceux qui entreprennent la tache ardue de raconter leurs souvenirs sélectionnent avec le plus grand soin leur vérité sur la vie menée jusque-là dans un élan de véracité. Ils suivent la théorie du Pacte autobiographique de Philippe Lejeune en racontant avec fiabilité et fidélité leurs récits.       

Les confidences, les secrets, l'intimité portés par chaque entité resteront bien naturellement énigmatiques. Dire pour savoir sans dévoiler le mystère.
    

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Enterrée vivante : le récit d'une femme mariée de force il y a 25 ans en Algérie...

Samira Khoualed a confié son histoire à Camille auteure biographe. Le manuscrit, intitulé Enterrée vivante, est maintenant achevé et Samira souhaite partager son expérience avec le plus grand nombre. Avec son accord, je vous présente un résumé et un extrait de son histoire.

Enterrée vivante relate l'histoire d'une femme, Samira Khoualed, née en France en 1960, mariée de force en Algérie en 1978. Elle a vécu dix ans avec un homme violent dont elle a eu quatre enfants. En 1987, elle réussit à revenir en France avec l'un de ses enfants après une décennie d'humiliation et de maltraitance.
Vingt-cinq ans plus tard, Samira a retrouvé ses trois premiers enfants. Elle choisit de raconter son histoire à Anne-Sophie Coisne Laurent, créatrice de « Camille auteure biographe », spécialisée dans les récits de vie. Après des entretiens au cours desquels Samira a raconté sa vie passée en Algérie, Camille auteure biographe a romancé le témoignage de Samira.
Samira estime que le f…

Interview à la RCF dans l'émission "Le Tour de la question", animée par Claire Pilla

Dans son émission "Le Tour de la question", Claire Pilla pose des questions inattendues à ses invités (un seul joker possible !).

L'interview a aussi relaté le travail de "Camille auteure biographe" et la parution du livre "Nord, 100 lieux pour les curieux".  

Ecouter l'interview 

"Labo Bio" : quand l'atelier d'écriture devient un produit livre

De septembre 2014 à mai 2015, Christine Delattre et Françoise Van Camp ont suivi des ateliers d'écriture pour raconter leur expérience de bénévoles au sein de l'association VMEH, Visite des Malades en Établissements Hospitaliers. Nous avons choisi de valoriser leur bénévolat par le biais de l'écriture de saynètes qui retracent épisodiquement les situations auxquelles elles sont quotidiennement confrontées au centre hospitalier et à l'EHPAD de La Bassée. Leur production se retrouve aujourd'hui éditée dans un livre de 74 pages intitulé L'effet bénévole : des paroles et des actes. 

Processus du travail en "Labo Bio"
Nous nous sommes rencontrées une fois par mois pendant des séances de deux heures au cours desquelles nous avons créé des personnages d'après des éléments réels apportés par les expériences enrichissantes de Françoise et Christine. A travers quatre actes, nous avons réussi à raconter les événements que vivent les bénévoles engagés dans la…