Accéder au contenu principal

Journée de la femme : « mes bios - anecdotes »

      Je me lance, c'est la semaine de la femme après sa journée du 8 mars. De multiples événements et débats sont organisés pour nous éclairer sur le sujet. Nous sommes tous d'accord, c'est toute l'année qu'il faut y travailler, mais si il y a encore une journée internationale, c'est justement pour éveiller et réveiller les consciences.

      C'est encore l'état de veille et ce n'est pas demain la veille que ça changera : inégalité salariale, sous-estimation du potentiel féminin, tâches domestiques dédiées aux femmes, contrôle du corps, culpabilisation maternelle...

      Mon côté « Camille auteure biographe » ne résiste pas à observer le problème version « anecdotes », récits de vie, récits de femmes. C'est pourquoi je vous livre des perles que j'ai entendues ; et ce, dans la vraie vie, je ne les ai même pas inventées ! Vous allez lire, c'est du lourd, histoire de détendre un peu l'atmosphère :

1/ A une femme qui a reçu et a préparé le repas, les invités disent « merci » au monsieur qui n'a rien fait. (Cherchez l'erreur...)

2/ A une femme enceinte, malade, une pharmacienne la gronde :
- Une femme enceinte n'a pas le droit d'être malade ! (Elle est de qui cette citation ? D'un docteur célèbre ?)

3/ Un gynécologue à sa patiente qui met un certain temps ou un temps certain à se mettre en position correcte pour un examen :

- Vous devez être le genre avec qui il faut s'y prendre la veille ? (Oui il parlait bien de la sexualité de la patiente alors que celle-ci n'avait pas évoqué le sujet avec lui et qu'elle ne le fera, je pense, probablement jamais !)

4/ Lors d'une soirée, un couple arrive :

A l'homme : comment vont tes affaires ?
À la femme : comment vont les enfants ?
(Et cette bourde c'est une femme qui l'a faite, bonjour la solidarité !)

5/ Un gynécologue à une jeune femme qui consulte pour une angine :

- Si vous voulez, j'ai tout ce qu'il faut pour faire un examen gynécologique. 

6/ A une femme qui a consacré sa vie entière à sa famille, l'un des enfants lui lance :

 - Toi tu n'as pas gagné d'argent, tu n'as pas travaillé. (Sympa l'enfant !)

      Le pire c'est que j'en ai encore des tonnes mais je n'en ferai pas trop, l'année prochaine peut-être...
Molière disait : « Quand on vient d'en rire, on devrait en pleurer. » Je préfère en rire.
Et quand il a publié L'École des femmes, il a dû publier dans la foulée La Critique sur l'École des femmes tellement il a été attaqué pour des questions formelles liée aux règles théâtrales mais les propos de l'auteur étaient aussi visés. Rappelons que L'École des femmes est une pièce de théâtre représentant une jeune fille, Agnès, retenue par un vieux monsieur, un barbon, qui la tient loin du monde afin de parfaire son éducation et de conserver sa pureté...
Alors j'ai une pensée pour lui et je lui dis : « Merci Molière, Momo pour les intimes (non, ça ce n'est pas vrai !), d'avoir défendu les femmes au dix-septième siècle. » Je suis sûre qu'il prendrait encore sa plume ravageuse maintenant.


A bientôt sur camille-biographe.fr

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Enterrée vivante : le récit d'une femme mariée de force il y a 25 ans en Algérie...

Samira Khoualed a confié son histoire à Camille auteure biographe. Le manuscrit, intitulé Enterrée vivante, est maintenant achevé et Samira souhaite partager son expérience avec le plus grand nombre. Avec son accord, je vous présente un résumé et un extrait de son histoire.

Enterrée vivante relate l'histoire d'une femme, Samira Khoualed, née en France en 1960, mariée de force en Algérie en 1978. Elle a vécu dix ans avec un homme violent dont elle a eu quatre enfants. En 1987, elle réussit à revenir en France avec l'un de ses enfants après une décennie d'humiliation et de maltraitance.
Vingt-cinq ans plus tard, Samira a retrouvé ses trois premiers enfants. Elle choisit de raconter son histoire à Anne-Sophie Coisne Laurent, créatrice de « Camille auteure biographe », spécialisée dans les récits de vie. Après des entretiens au cours desquels Samira a raconté sa vie passée en Algérie, Camille auteure biographe a romancé le témoignage de Samira.
Samira estime que le f…

Interview à la RCF dans l'émission "Le Tour de la question", animée par Claire Pilla

Dans son émission "Le Tour de la question", Claire Pilla pose des questions inattendues à ses invités (un seul joker possible !).

L'interview a aussi relaté le travail de "Camille auteure biographe" et la parution du livre "Nord, 100 lieux pour les curieux".  

Ecouter l'interview 

"Labo Bio" : quand l'atelier d'écriture devient un produit livre

De septembre 2014 à mai 2015, Christine Delattre et Françoise Van Camp ont suivi des ateliers d'écriture pour raconter leur expérience de bénévoles au sein de l'association VMEH, Visite des Malades en Établissements Hospitaliers. Nous avons choisi de valoriser leur bénévolat par le biais de l'écriture de saynètes qui retracent épisodiquement les situations auxquelles elles sont quotidiennement confrontées au centre hospitalier et à l'EHPAD de La Bassée. Leur production se retrouve aujourd'hui éditée dans un livre de 74 pages intitulé L'effet bénévole : des paroles et des actes. 

Processus du travail en "Labo Bio"
Nous nous sommes rencontrées une fois par mois pendant des séances de deux heures au cours desquelles nous avons créé des personnages d'après des éléments réels apportés par les expériences enrichissantes de Françoise et Christine. A travers quatre actes, nous avons réussi à raconter les événements que vivent les bénévoles engagés dans la…